Rechercher

La photo thérapie : qu’est-ce que c’est ?

Dernière mise à jour : 18 oct.

"Je déteste me voir en photo"

"Je déteste mon image"


Ce sont probablement les deux phrases que j'entends le plus souvent quand je dis que je suis photographe. Chaque personne y va de bon coeur pour m'expliquer pourquoi et pour quelles raisons elle n'est pas photogénique et que c'est comme ça et pas autrement.

Si vous venez faire un tour par ici, c’est que, peut être, vous en avez marre de vous malmener quand vous voyez quelqu'un sortir son téléphone pour vous prendre en photo ou la simple idée de voir le résultat vous tracasse déjà.


Du coup, soit vous refusez d'apparaître sur les photos, soit vous vous laissez faire en grinçant des dents en vous disant que de toute manière vous serez moche, ou, dans le meilleur des cas, vous contrôlez votre image avec le bon profil et le juste sourire.



Et bien, je sais que c'est douloureux.

Voir une photo de soi peut vite déstabiliser l'ordre des choses. Elle nous "fige", nous enferme dans un petit écran dans lequel on ne voit que les défauts. Et je sais de quoi je parle (on ne devient pas photographe par hasard).


J’ai écris un guide entier qui explique, suite à mon expérience en tant que photographe, « pourquoi vous vous détestez en photo et comment passer au dessus, et pourquoi pas y prendre du plaisir! » si vous souhaitez approfondir le sujet. Cliquez ici et je vous l'envoie dès qu'il est prêt !


Cependant, ce que je questionne ici c’est : et si la photographie, au contraire, pouvait soigner ?


Petit traité de photo thérapie


Tout d’abord, il est important de préciser quelques notions importantes à propos de la photo thérapie. Il existe aujourd’hui une différence entre les techniques de photo thérapie et la photographie thérapeutique.

Les techniques de photo thérapie, sont des techniques de questionnement sur des images. C’est une méthode qui a été inventé par Judy Weiser. J’ai pris connaissance de son travail grâce à une formation que j’ai suivi auprès d’Émilie Danchin, une photographe artiste philosophe et thérapeute qui vit à Bruxelles.





La première chose à retenir ici, c’est que :

les images permettent de se sentir exister.


Les photos nous donnent accès à des émotions et des sensations. C’est un moyen simple de s'exprimer verbalement et de façon indirecte sur soi-même. Elles permettent de relancer la capacité à rêver, d’ouvrir des perspectives inédites ou inhabituelles par rapport à ce que nos réflexes mentaux nous proposent dans le quotidien.


Les techniques de photo thérapie utilisent des images dans un but thérapeutique. C’est une technique de questionnement qui permet d’exprimer des choses parfois très intimes tapis dans l’ombre. C’est quelque chose que je trouve extrêmement puissant puisque l’image permet de libérer la parole.


Comment la photo thérapie peut-elle donc soigner ?


Dans un cadre relationnel sécurisant dans lequel vous pouvez exprimer ce que vous ressentez au contact d’une image, ou d’une photo de vous. C’est important de le faire avec quelqu’un en qui vous avez profondément confiance.


Les images sont aussi des créatures contagieuses : il peut être stimulant de s’entourer d’images avec des mimiques faciales, des expressions joviales.


C'est pour cela que je pense qu'il peut être tout aussi stimulant de faire des photos que l’on a envie de voir de soi. Les imprimer et les regarder régulièrement peut avoir un effet positif sur la confiance en soi.


J’ai créé dans ce but, une séance photo spécifique, que j’ai appelé « libre » : un espace qui permet de vous connecter à ce qui est vivant en vous, et de l’exprimer.


Je considère une séance photo comme un rituel, comme un acte de soin envers soi.


L’intention ?


Essayer de changer de regard sur soi en créant des images qui vous ressemblent, expriment une partie de vous et vous donne de l'énergie.




Dans ce cadre là, je vous propose aussi une séance de photo thérapie en découvrant les photos de la séance en Zoom ensemble, pour que vous ayez un espace d’expression suite à la découverte des images : cela peut être bouleversant autant que ça peut être stimulant. Je ne peux pas vous garantir que les deux phrases « je ne suis pas photogénique » et « je déteste me voir en photo » vont disparaître de votre vocabulaire, mais ce que je peux vous dire sereinement, c’est que ce petit pas d’audace pour vous approprier votre image est déjà bénéfique en soi.


À vous de jouer ! :-)


Découvrez les séances photos ici

50 vues0 commentaire