Techniques de photothérapie, photographie thérapeutique et d'action sociale
et médiation culturelle

Il existe pleins de façons d'utiliser la photographie et les images pour s'exprimer, communiquer, partager et créer. Je me suis intéressée à son impact sur les personnes.

Je me suis formée aux techniques de photothérapie, de photographie thérapeutique et d'action sociale, ainsi qu'à la médiation culturelle par l'image pour mettre des mots sur cet outil remarquablement puissant.

photothérapie

Les images permettent de se sentir exister

La photographie est un outil puissant à plein d’égards. C’est un moyen pour les artistes de s’exprimer et de témoigner, allant de la photographie artistique à la photographie sociale et documentaire. 

Et en même temps, c’est aussi un outil qui peut être utiliser comme médiation culturelle et d’éducation à l’image dans le cadre d’ateliers à visée thérapeutique et sociaux-artistiques. 
 

Techniques de photothérapie*

Photographie thérapeutique et d'action sociale*

La photothérapie, ce sont des techniques de questionnement au contact de documents photographiques, c’est l’utilisation de photographies existantes dans un but thérapeutique. C’est une manière de découvrir ce que ressentent et projettent les personnes au contact des photographies.

En photothérapie, ce n’est pas la photo qui compte mais ce que la personne lui trouve. La photographie permet de s’exprimer verbalement de façon indirecte car on s’exprime sur une photographie et non directement sur soi-même. Quand nous regardons des photos nous sommes en dialogue silencieux avec ce qui vient de nous, les images donnent accès à des émotions sensations que la pensée abstraite peine à solliciter. 

En quelque sorte, la photothérapie aide à mieux se connaître, à prendre confiance en soi. 

 

La photothérapie ne se substitue pas à une psychothérapie mais elle peut en être complémentaire.

La photographie thérapeutique et la photographie sociale sont des pratiques photographiques qui génèrent un mieux être. Dans ce contexte, la photographie est utilisée pour prendre soin des personnes dans le cadre d'activités diverses. L'implication des personnes dans le projet photographique permet de développer une meilleure connaissance de soi, de sensibiliser sur un sujet, améliorer des relations, contribuer à la reconstruction, réduire les conflits, produire des guérisons personnelles et affectives.

Jour-J 

Pourquoi utiliser la photographie dans le cadre d'ateliers

Un atelier c’est le lieu d’une ambition artistique et humaine : c’est la production des personnes qui permettent un déplacement. L’objectif c’est que les personnes fassent un chemin. 

Faire faire devient donc primordial, faire se confronter ainsi que faire réfléchir aussi. Un processus photographique c’est donc un ensemble d’actions (faire faire des choses) et de relations. Faire en sorte de coïncider imaginaire et réalité dans des actions et relancer le désir de faire : vis à vis de soi et vis à vis des autres.

 

Un atelier c’est autant un espace transitionnel, une expérience projective, qu’un accès à la culture. Cela cumule les connaissances objectives (utilisation d'un appareil photo, histoire de l'art ...) aux connaissances subjectives telles que la capacité à être avec les autres. 

Créer des mondes en prenant des photos permet de s'intéresser au fonctionnement relationnel de l'individu, de soutenir des personnes dans des périodes de changements importants (réinsertion, migration, deuil etc)

 

C’est une manière de continuer de donner du sens, de se sentir exister.

Si vous avez des questions :
contact@morganelombard.com 

photothérapie
photothérapie
photothérapie

Nous nous retrouvons et nous prenons le temps d’échanger. J’aime faire connaissance, savoir comment vous vous sentez, ce qui vous amène, prendre le temps.

 

Soit nous partons nous balader en nature, sois nous commencer à explorer le lieu à notre disposition.

 

Je commence à vous photographier doucement, sans forcer, puis nous rentrons ensemble dans la séance. 

Envoi des photos

Je les envoie généralement d’ici deux semaines, sauf cas exceptionnel.

 

Je n’envoie jamais les originales, je demande à être mentionnée à chaque publication et les photos ne devront être en aucun cas modifiées (filtres Instagram etc.)